Brigitte de Lanouvelle

Sculpture

Collections

Portraits

Arborescence

Sens

Essence

Parcours

Biographie

Née en 1958 à Saïgon, Brigitte de Lanouvelle passe sa petite enfance à Brazzaville avant de s’installer à Paris.
Elle grandit dans une famille où l’art est très présent depuis des générations: avec deux arrière-grand-père peintres et prix de Rome, de nombreux musiciens….
Elle étudie le piano, est diplômée d’histoire médiévale à la Sorbonne
(l’art médiéval est une de ses  sources d’inspiration), puis se forme à la sculpture dans les années 1990 aux ateliers des Beaux-Arts de la ville de Paris, dans les ateliers Marie La Varande et Terre et Feu.
Aujourd’hui elle travaille à Paris et en Bourgogne dans son atelier « l’atelier du Vouchot »

Démarche artistique

Le travail de la terre est mon mode d’expression favori. Je réalise des terres cuites patinées et des bronzes.
Mon objectif est de donner vie est mouvement à la matière inerte : un défi !
Il est aussi de communiquer et de transmettre mon univers. Très souvent, je démarre une sculpture sans savoir ce qu’elle va devenir ; c’est petit à petit que les images viennent, je me laisse guider par mon intuition profonde, par mon cœur. Ainsi, dans mon processus de création, l’image précède le plus souvent l’idée.

Actuellement, mes thèmes favoris tournent autour de la vie, la maternité, la nature et les arbres.

J’ai 3 axes de travail :
Le modèle vivant et le portrait, où je cherche avec bienveillance à traduire le caractère et l’âme de la personne.

L’imaginaire, peuplé d’arbres et de végétaux. Je cherche les effets de la matière, et de plus en plus à simplifier les formes.

Ma quête spirituelle me pousse aussi à traduire ce lien indicible qui nous unit à notre Créateur, et rendre hommage à la vie en cherchant la beauté au-delà du quotidien.

Le fruit de mon travail serait de susciter chez chacun un questionnement avec l’envie de chercher le sens profond de son existence.

Il s’agit de mettre la joie et l’espoir dans le cœur de l’homme…
Comme le disait Dostoïevski : « la Beauté sauvera le monde »